Accueil Immobilier Quel est le coût d’une estimation immobilière

Quel est le coût d’une estimation immobilière

L’estimation immobilière est le fait d’attribuer un juste prix à un bien immobilier que l’on souhaite vendre. Pour cela, faire recours à des professionnels est une option envisageable. Toutefois, la probabilité que vous soyez facturé pour le travail de ces derniers est considérable. Voici dans cet article l’essentiel à savoir sur le coût d’une estimation immobilière.

Le coût payant de l’estimation immobilière

Estimer le coût d’un bien immobilier relève du travail d’un professionnel. Il peut s’agir d’un notaire, un agent immobilier ou autre encore. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour en savoir plus. Peu importe celui que vous contactez, la démarche reste la même. Cette tâche prend assez de temps et le notaire ou le professionnel est dans l’obligation d’y porter une attention particulière pour y arriver. De plus, elle n’épargne pas les coûts de déplacement et toutes autres tracasseries. Le coût de cette estimation est compris dans une marge de 200 à 300 euros.

A lire aussi : Comment se calcule une plus-value immobilière ?

En principe, hormis les consultations régulières, les professionnels s’investissent à étudier le coût de la surface du bien. Il s’agit ici du prix du mètre carré pour en établir le prix total de la superficie étudiée. Ils se réfèrent aussi à des biens identiques vendus dans la zone. Après avoir effectué des pourcentages de baisse et d’excès, ils fixent le coût de vente estimé qu’ils envoient au détenteur du bien. Toutes les démarches effectuées par le professionnel méritent d’être payées. Il faut donc comprendre que le temps et la disponibilité du professionnel durant cette tâche sont des sacrifices louables. 

Les cas de gratuité des coûts de l’estimation immobilière

Dans certains cas, l’estimation immobilière n’est pas facturée. Bien qu’elle soit tracassante, elle est parfois gratuite selon le contexte. Dans quelles circonstances l’estimation immobilière n’est-elle pas payante ?

A lire aussi : Comment obtenir une carte professionnelle de sécurité ?

La loi Hoguet 

Il s’agit d’une loi qui concerne certains agents professionnels en l’occurrence les notaires, les agents immobiliers et autres. Selon cette dernière, les professionnels n’ont pas le droit d’être payés pour un travail effectué pour les vendeurs. Si cette tâche doit être facturée, c’est uniquement sous la signature d’un mandat préalablement établi. Vous ne serez donc pas facturé en recourant à un professionnel pour une estimation immobilière de votre bien. Cette méthode amène de nombreuses personnes à faire recours aux professionnels. Une fois le contrat de vente signé, l’agent immobilier bénéficie d’un pourcentage qu’il perçoit sur le prix du bien vendu. Cette commission, comprise entre 3 à 10 %, sert à payer les frais de l’estimation. Le pourcentage dépend de l’agence où s’effectue l’opération.

L’estimation sur le net

À ce niveau, il vous suffit de vous connecter sur certaines plateformes spécialisées. Ici, les vendeurs et les acheteurs sont appelés à répondre à certaines questions concernant le bien. Cette méthode est moins complexe et totalement gratuite. Un instant après, vous recevez un email. Ce message n’est rien d’autre que le prix d’estimation du bien à vendre. Le prix reçu s’affiche sous forme de fourchette basse et haute. Fourchette basse pour un prix en décote et haute pour un prix en surcote. Il vous revient ensuite de prendre rendez-vous avec un conseiller pour affiner le prix obtenu.

ARTICLES LIÉS