Accueil Finance Qu’est-ce que le marché primaire ?

Qu’est-ce que le marché primaire ?

Lorsqu’une action est proposée aux investisseurs pour la première fois, on dit qu’elle fait partie du marché primaire. Ce territoire d’investissements éphémères est intéressant à conquérir pour augmenter son capital boursier. Découvrez dans cet article la définition de ce marché ainsi que son fonctionnement.

Définition du marché primaire

On distingue sur les plateformes de marché financier le marché secondaire du marché primaire. Le marché secondaire permet d’échanger des titres et des actions à des prix fixés en fonction du cours de la bourse, c’est ce qu’on appelle le trading sur actions Nous nous intéresserons dans notre article au marché primaire qui ne concerne que les actions nouvellement formées et mises à la disposition des investisseurs.

A voir aussi : Pourquoi l'or est plus cher que l'argent ?

Les sociétés à la recherche d’investisseurs sont généralement celles qui mettent leurs actions dans le marché primaire. Cela leur permet d’obtenir les fonds nécessaires pour faire fonctionner leur entreprise de façon durable. Contrairement aux actions échangeables du marché secondaire, celles du primaire sont éphémères. Elles permettent d’investir dans le capital de l’entreprise choisie sur le long terme.

Les opérations du marché primaire

Ce marché est intéressant d’un point de vue financier dans la mesure où les entreprises proposent des titres en échange de capitaux. L’introduction en bourse des actions ne veut pas dire accessibilité à tous les investisseurs. En effet, seules les personnes impliquées dans la création de l’entreprise et sa gestion peuvent se procurer les titres déposés dans ce marché. Dès lors où une action est achetée, elle est mise à la disposition du grand public, ce qui signe l’introduction de la société en bourse.

A voir aussi : Comment choisir une option ?

Les offres déposées dans le marché primaire sont de plusieurs natures :

  • Offres à prix ouvert : celles-ci voient leur prix fixé une fois la totalité des ordres reçus.
  • Offres à prix ferme : l’entreprise peut fixer, dès son lancement, la quantité d’offres mises sur le marché primaire. Le coût de ces actions est défini à l’avance et ne connaît aucun changement tout au long de la procédure.
  • Offres à prix minimal : elles font office de ventes aux enchères sur le marché boursier. Seules les procédures dont le prix est fixé au plus bas sont mises en avant.

Marché primaire et obligations

On parle d’émission lorsque l’entreprise est mise sous l’obligation de fournir des actions flottantes dans le marché primaire. Contrairement aux offres à prix minimal ou fixe, celles-ci sont sous la dépendance de l’offre et la demande.

ARTICLES LIÉS