Accueil Finance Comment choisir une option ?

Comment choisir une option ?

Plan de l'article

Bac 2021 : quelles spécialités pour la Première et le Terminale ?

Depuis 1995, tous les étudiants du Second Général ont eu la seule préoccupation de choisir leur cours de Bac S, Bac ES et Bac L. Avec la réforme du diplôme 2021, qui a précisément voulu rompre ces cours, ce choix n’est plus si évident. Fini les séries S, ES et L ! Le nouveau baccalauréat offre aux étudiants secondaires de personnaliser leur parcours en choisissant des spécialités et des options pour la première et la dernière classe. Le problème est que ce choix de parcours peut être décisif pour l’accès à l’enseignement supérieur. Une question se pose : quels choix de leçons de spécialité pour quels projets d’orientation ? et comment choisir vos enseignements de spécialité ?

COURS PARTICULIERS

Nous avons sélectionné pour vous le meilleur enseignants privés pour la Seconde .

POUR ACCÉLÉRER MA PROGRESSION

Google France★★★★★ évaluation 4,8 sur 5 Je trouve un professeur privé

A lire aussi : Où sont les pièces d'or fortnite ?

Réforme du Bac : le choix des cours de spécialité en deuxième

Dans la deuxième classe, les élèves étudient 11 matières qui font partie d’un noyau commun et peuvent avoir choisi 2 options qu’ils commencent à étudier dans la seconde. A la fin de la deuxième année, ils doivent choisir 3 matières (les célèbres enseignements de spécialité) qu’ils souhaitent poursuivre en Première parallèlement aux 8 enseignements de la fondation commune.

Explication de l’enseignement spécialisé

Lire également : Quels sont les 3 facteurs qui influent sur le marché actions ?

Carte des enseignements de spécialité :

Ce choix d’enseignements de spécialité qui vient à la fin de la deuxième classe peut être la source d’un certain nombre de questions : par exemple, quelles spécialités choisir de faire une préparation HEC ? est -il nécessaire de prendre 3 spécialités scientifiques pour passer les concours d’ingénieurs post-bac ? Quels enseignements de spécialité choisir de ne pas fermer les portes dans le reste de votre parcours scolaire ? Success Group est là pour répondre à toutes vos questions, par exemple :

  • quels enseignements de spécialité pour l’architecte ?
  • quels enseignements de spécialité pour sciences po ?
  • Quels enseignements de spécialité pour la médecine ou préparer le concours de l’ESA ?
  • quels enseignements de spécialité choisir pour les staps ?
  • Quels enseignements de spécialité choisir pour la psychologie ?
  • quels enseignements de spécialité choisir pour le droit ?

Liste des enseignements de spécialité

  • Arts
  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Sciences humaines, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères
  • Littérature, Langues et Cultures de Antiquité
  • Mathématiques
  • Digital et informatique
  • SVT fichier
  • Sciences de l’ingénierie
  • SON
  • Physique-Chimie
  • Biologie-écologie

PARTICIPER À UN STAGE INTENSIF EN 2nDE

C’ est gagner des points en moyenne !

Enseignements de spécialité à choisir en second lieu pour les itinéraires « classiques » En savoir plus sur le stage

Bien qu’il soit possible de reproduire les séries S, ES et L avec le choix des cours de spécialité, ce n’est pas la meilleure stratégie à adopter. L’individualisation du cours offert par la réforme du Baccal 2021 est une aubaine pour tout étudiant du secondaire, surtout si cet étudiant sait déjà quel type d’enseignement supérieur il veut aller. Inversement, si l’étudiant n’a pas encore pensé à son orientation après le 3ème, ce choix d’enseignements de spécialité est un bon accélérateur de prise de décision et risque de le motiver à chercher son chemin !

Chaque domaine d’enseignement supérieur correspond à une combinaison de spécialités possibles. Le tableau ci-dessous vous permet d’identifier rapidement parmi les spécialités à choisir d’intégrer les parcours « classiques » de l’enseignement supérieur et de suivre des cours de prepa HEC ou de prepa scientifique.

Par exemple, pour faire une première année de médecine et réussir dans votre PASS ou LAS (l’ancien PACES), il est fortement conseillé de choisir les trois cours de spécialité qui ont fondé la série S avant la réforme du baccalauréat : SVT, physique-chimie et cours de mathématiques. Ensuite, dans le terminal, il sera nécessaire de garder deux de ses spécialités. Le meilleur choix est alors de choisir SVT et physique-chimie, et aussi de prendre l’option mathématique complémentaire. Un autre exemple : pour être sûr d’être pris comme un prepa maths sup, vous devez faire attention aux sujets choisis à la fin de la seconde. Par exemple, il est hors de question d’arrêter les mathématiques ! Il est essentiel d’avoir vu le programme de mathématiques terminales, le programme de physique-chimie terminale et le programme de sciences du génie pour accéder à une école de génie après l’obtention du diplôme. Pour plus de détails sur les enseignements de spécialité à choisir d’aller à la prepa scientifique, consultez le billet de blog dédié En ce qui concerne HEC prepa, un article entier est dédié au choix des spécialités en premier et terminal pour faire prepa HEC.

Pour certains projets d’orientation, le choix est donc assez simple. Pour d’autres, le choix des combinaisons est beaucoup plus large, et peu d’institutions ont voulu communiquer sur les spécialités qu’ils recommandent… Quels choix faire pour améliorer son dossier et surtout ne pas fermer les portes sur Parcoursup ?

Ne choisissez pas les mathématiques comme un enseignement spécialisé… ou pas ?

Telle est la grande question de cette réforme du bac 2021. De nombreux professeurs critiquent la disparition des mathématiques dans la base commune. En effet, pour les étudiants ayant des difficultés mathématiques, ne pas poursuivre la matière avec un enseignement spécialisé est tentant ! Mais attention, abandonner les mathématiques d’abord n’est pas une décision à prendre à la légère. Les mathématiques restent une question exigée par toutes les voies de la partie supérieure, à l’exception des voies purement littéraires (comme la prepa AL). C’est pourquoi choisir d’abordl’enseignement spécialisé en mathématiques est une valeur sûre de ne pas fermer les portes ! C’est d’autant plus une bonne idée que le nombre de spécialités à choisir à la fin de la seconde est de trois. En effet, choisir la spécialité mathématique n’empêche pas de prendre deux autres sujets de votre choix. Il est même possible de choisir de poursuivre seulement ces deux dernières matières dans Terminale, mais optez pour l’option Mathématiques complémentaires afin de ne pas abandonner complètement les mathématiques. Les mathématiques pourraient être interrompues si le projet professionnel devenait clair et ne nécessitait pas d’apprentissage des mathématiques. C’est ce que font de nombreux lycéens, comme vous pouvez le constater dans notre analyse des choix de spécialités Première.

Pour accéder aux cours complets, annulaires et corrigés de tous les exercices

Téléchargez PrePAPP gratuitement

Des outils pour vous accompagner dans votre choix de cours de spécialité

L’ éducation nationale est consciente de la difficulté de ces choix de spécialité dans Second. C’est pourquoi il a mis en place de nombreux dispositifs pour aider les élèves de seconde main à trouver leur chemin . Tout au long de l’année, les étudiants Second doivent passer par différentes étapes de préparation à leur orientation future :

  • L’ étape 1 est le test de positionnement  : dès le début de l’école, le deuxième élève passe un test numérique qui identifie les lacunes en français et en mathématiques afin de déterminer les enseignements de spécialité sur lesquels il peut se concentrer.
  • En novembre, la semaine d’orientation a lieu. C’est l’une des 160 heures consacrées à l’orientation au cours des trois années de lycée.
  • En janvier, le deuxième élève exprime ses premiers souhaits d’orientation . Tout d’abord, il choisit entre la voie générale ou la voie technologique. Ensuite, si l’étudiant choisit l’itinéraire général, il sélectionne 5 spécialités afin de conserver 3 d’ici la fin de l’année.
  • Au 3ème trimestre, c’est le chef de l’école qui valide le choix des cours de spécialité de l’étudiant.

En dehors du programme académique, le deuxième étudiant dispose d’un site entièrement dédié au choix des cours et à leur portée dans ses études supérieures : http://www.horizons2021.fr/. Ce site vous permet de tester différentes combinaisons de spécialités et à quels domaines d’enseignement supérieur ce choix de spécialités correspond.

Comme vous l’avez compris, dans le passé, une majorité d’étudiants secondaires ont choisi le cours S pour se donner le temps de réfléchir à leur avenir. Ainsi, l’année d’orientation était le terminal et Parcoursup symbolisait le temps du choix. Aujourd’hui, la réforme incite les élèves à se demander plus tôt ce qu’ils aiment et quels enseignements ils veulent approfondir sans répondre à une logique en chaîne à classer par ordre de difficulté. Cette approche est saine mais nécessite une introspection et une certaine maturité pour les jeunes de 15 ans. Les parents sont inquiets, mais il ne fait aucun doute que la réforme aura du sens dans les années à venir.

Une première analyse des cours de spécialité choisis

La première promotion des étudiants de deuxième classe qui ont dû choisir leurs cours de spécialité reviendra à First cette année. Le Ministère del’Education Nationale a révélé la distribution des choix d’enseignement de spécialité pour ce premier groupe et les mathématiques sont la première spécialité choisie !

Les données analysées montrent que 26,5 % des étudiants secondaires ont choisi le trio de matières : mathématiques, physique-chimie et SVT. Ces matières étaient auparavant enseignées dans l’ancien cours S (scientifique) que 53% des élèves choisissaient dans le 1er général . La deuxième combinaison la plus demandée de trio d’enseignement spécialisé (6,8 % des étudiants secondaires) est l’histoire-géographie, les mathématiques et le SSE. L’ancien secteur ES, emprunté par 33 % des lycéens, n’est plus aussi populaire. Enfin, le secteur L a été quelque peu modifié. Alors que 14 % des élèves du secondaire l’ont choisi, maintenant les étudiants secondaires (6,5%) préfèrent choisir histoire-géo, langues étrangères et SES.

Ces résultats tendent à montrer que les élèves choisissent des cours de mathématiques pour se réconforter et non pas « fermer les portes », mais ils gardent une spécialité supplémentaire qu’ils aiment. L’objectif principal de cette réforme est d’intervenir auprès des lycéens eux-mêmes et de leur donner la possibilité de choisir les matières et les matières qu’ils souhaitent étudier. Le noyau central est là pour superviser l’enseignement, mais tout comme les élèves L pourraient arrêter les mathématiques en première classe, les élèves du secondaire peuvent le faire aujourd’hui en choisissant les spécialités qui leur ressemblent et qui peuvent les aider à suivre un chemin qui les intéresse.

Voici les coefficients des tests du bac après la réforme :

Coefficients des tests obligatoires du Bac Général

SUJETS COEFFICIENTS HORAIRES
Précolaire Français (écrit et oral) 5 par écrit et 5 en oral 4h par écrit et 20 dans l’oral
philosophie 8 4h
Grand Oral de Terminale 10 20 min

Voici les coefficients des cours de spécialité pour le bac (2 de votre choix)

SUJETS COEFFICIENTS HORAIRES
Arts 16 (écrit oral) 3h30 et 30 min
Biologie, écologie 16 (examen écrit et/ou pratique et/ou oral) 3h30 et 1h30 et/ou 30 min
Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques 16 4h
Sciences humaines, littérature et philosophie 16 4h
Langues, littératures et cultures étrangères 16 (écrit oral) 3h30 et 20 min
Littérature, langues et cultures de l’Antiquité 16 4h
Mathématiques 16 4h
Digital et informatique 16 (examen écrit et/ou pratique et/ou oral) 3h30 et 1h
Physique Chem 16 (écrit et/ou test pratique et/ou oral) 3h30 et 1h
Sciences de la vie et de la Terre 16 (examen écrit et/ou pratique et/ou oral) 3h30 et 1h
Sciences de l’ingénierie 16 4h
Sciences économiques et sociales 16 4h

Pour les nostalgiques du passé, vous trouverez ci-dessous notre ancien article traitant du sujet du choix des cours généraux à l’école secondaire. Intéressant mais à feuilles caduques !

S, ES ou L : que choisir ? En attente du nouveau plateau

Quel secteur choisir après le second ?

Dès la fin du deuxième trimestre, les étudiants de deuxième cycle devront faire des vœux d’orientation pour la Première Classe , qui sera présenté au conseil de classe. Vous êtes en Second et vous vous demandez à propos de votre industrie l’année prochaine ? Groupe Success vous propose une nouvelle série d’articles #jechoisismafiliere pour vous informer et faire votre choix d’orientation en 2e. Dans ce premier épisode, il y a une présentation de chacun des 3 canaux S, ES ou L pour vous aider à choisir, quelles sont leurs caractéristiques ? Quel profil devriez-vous avoir ? Quel genre d’études chaque secteur a-t-il ? … Découvrez tout ce que vous devez savoir sur BAC S, ES ou L, sans aucune idée reçue !

Quel plateau choisir pour… ? Plateau S ou pas ?

Le secteur S : le plus général

Comme son nom l’indique, la chaîne S est la plus scientifique de tous. En effet, les mathématiques, la physique-chimie et le SVT sont les sujets les plus coefficients, et ils nécessitent un investissement dans son travail personnel. Parmi les S, ES ou L, le cours S est le seul qui offre un enseignement en physique-chimie ! Donc, pour commencer, avant de faire ce choix d’orientation en 2nde, vous devez d’abord nous demander si vous aimez les sciences, et vous sentir capable d’accorder un temps de travail croissant entre le premier et les terminauxL’orientation vers les études scientifiques .

Mais aussi, la chaîne S est la plus générale. Non seulement parce que les élèves du secondaire trouveront des matières telles que le français, l’histoire-géographie et les langues, qui sont plus littéraires. Mais aussi parce que ce secteur ne ferme pas de portes, et permet de « tout faire après le bassin général  » comme souvent entendu (voir ci-dessous).

Que faire après le deuxième général : un bac général ?

Bac S accueille en moyenne 36% des secondes (1 élève sur 3). L’objectif est de donner aux étudiants une goût pour l’expérimentation, mais aussiune logique et une rigueur du raisonnementÀ la fin de la chaîne S . C’est pourquoi les étudiants devront effectuer des manipulations expérimentales (TP) en physique-chimie, comme en SVT. C’est aussi la raison pour laquelle les mathématiques sont plus avancées que dans les domaines ES ou L, et nécessitent un travail méthodique et régulier.

« BAC S ou rien ?

Très souvent, Bac S a la réputation d’accueillir et de former les meilleurs étudiants, les plus complets, les plus assidus au travail, surtout lorsqu’ils intègrent les lycées Louis Le Grand ou Henri IV dès la seconde. Il est vrai que les terminaux qui ont fait un BAC S peuvent non seulement s’orienter après le bac de quelque façon que ce soit, mais ils ont aussi souvent les meilleurs taux de succès, que ce soit en médecine, HEC prepaou prepa scientifique. Pourtant, nous notons que la plupart des étudiants qui, entre les cours S, ES ou L, optent pour un baccalauréat de Science, ne pas avoir un projet professionnel » et simplement faire ce choix afin de ne pas être fermé, un moyen de gagner du temps avant de se verrouiller dans un choix. D’autres choisissent le cours S sous la pression de leurs parents, qui veulent voir leur enfant dans les « meilleures » classes, ou de leurs professeurs, pour lesquels les meilleurs élèves sont destinés au cours S. Mais les étudiants influencés de cette façon, et qui sont mal tolérants à l’égard des sujets scientifiques, seront bientôt déçus ! Un choix, donc, de bien méditer, parce que les enjeux sont importants ! Je me souviens que dans ma deuxième classe à l’époque, le meilleur élève de toutes les matières, voulait faire un diplôme L, tandis que toute l’année, les professeurs avaient fait le coup de force pour la pousser dans la section S, ce qui la rendait coupable. Mais elle s’est tenue bien et a fini par Normal Sup en lettres.

Redoubler son deuxième pour faire S

Les mêmes raisons mentionnées ci-dessus, sur les points de vente Bac S , sur les parents la pression, la pression exercée par les enseignants, l’image élitiste de la ligne S poussent parfois les deuxième élèves à redoubler pour tenter de passer en S. Certains de ses élèves avaient également obtenu le passage en ES ou L. C’est une sorte de répétition pour réussir.

Plateau ES ou pas ?

Le secteur ES : le plus équilibré

des secteurs S, ES ou L, BAC ES donne l’image du secteur le plus équilibré. A travers des matières telles que SES, mathématiques ou histoire-géographie, le secteur ES vise à stimuler la curiosité des étudiants, à développer leur esprit de synthèse et leur culture générale , tout en leur donnant les clés pour comprendre l’actualité et la monde économiqueLe secteur ES pour les équilibreurs A partir autour d’eux.

Près de 20% de Secondes choisissent ce canal. Ils sont souvent dotés de les qualités de l’écriture, de l’expression, de l’analyse et de la structuration de leur pensée. Bien que les perspectives de carrière restent larges après le cours ES, elles sont un peu plus étroites qu’après un BAC S. Après un baccalauréat, les étudiants de Terminale ES vont généralement à des études de droit , de commerce ou d’économie, menant aux professions d’économie, de gestion, de journalisme et d’éducation. rsquo ; éducation, droit, ressources humaines, politique, banque et assurance… (voir ci – dessous)

À la fin du secteur ES « Le secteur ES, ordures filière ?

Il n’est pas rare d’entendre des étudiants secondaires qui hésitent entre les trois cours S, ES ou L, mais qui se retirent de la difficulté de la piste S et choisissent finalement un diplôme ES. Certes, le diplôme ES apparaît comme une bonne alternative pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec des sujets purement scientifiques, ni avec des sujets purement littéraires. Dans ce cas, faites attention à ne pas regrette son choix en faisant ses souhaits d’orientation en 2ème, parce que le secteur ES conditionne fortement ses choix d’études post-bac… Pourtant, le secteur ES est loin d’être la branche poubelle de BAC S comme on l’entend parfois dire. Au contraire, ils trouvent souvent des étudiants passionnés par l’économie et la géopolitique » , à qui ouvrent de belles perspectives de carrière.

Plateau L ou pas ?

Le secteur L : pour les amateurs de lettres et d’arts

Le cours L attire bien sûr des étudiants qui s’intéressent à la littérature, à la philosophie, aux langues ou à l’histoire-géographie. Il vise à développer leur esprit analytique, leur esprit critique et leur capacité de réflexion. Choisir le cours L, c’est accepter la grande importance accordée à la philosophie et il choisit d’abandonner presque toutes les matières scientifiques (néanmoins, les cours SVT restent en premier, et dans Terminale spécialité). Mais à long terme, grâce à divers cours tels que la littérature étrangère, les Bachelors L acquièrent une culture généraleL die qui dépasse celle des autres célibataires.

>Les filles sont les plus nombreuses à remplir les bancs du secteur L (elles représentent 78 % de la main-d’œuvre !). Souvent, entre les cours S, ES ou L, les bacheliers L sont les plus passionnés et ont une connaissance plus fine que les autres étudiants de leur projet professionnel. Après une seconde orientation vers la BA L, les étudiants se dirigent généralement vers des études littéraires, artistiques ou linguistiques (voir ci-dessous), qui les ciblent dans les métiers de l’enseignement, de la communication, du journalisme, de la traduction, de la culture ou du marketing…

À la fin de la chaîne L « Le Bac L est inutile, ne conduit à rien, n’apporte rien ?

Le flux L apparaît souvent comme un canal pour les filles qui n’aiment pas les mathématiques, comme une piste « cool » où les étudiants ont un temps libre, ou comme un secteur médiocre qui offre peu d’opportunités… Par exemple, à l’ENS Paris, seulement 250 places sur 5 000 sont réservées aux célibataires L ! La dévaluation de BAC L est visible dans les chiffres : en 2010, les célibataires L représentaient encore 11% des terminaux. C’est seulement 9% » maintenant, et les chiffres sont en baisse. Bien sûr, c’est pendant l’étape d’orientation en 2nde que tout est joué.

Pourtant, il ne s’agit pas d’un secteur peu exigeant. Au contraire, les sujets littéraires nécessitent beaucoup de travail personnel. C’ est un problème si les étudiants de ce secteur ont fait un choix « par dépit » et ne sont pas passionnés par les matières littéraires…

Pour le secteur L, l’espoir réside dans la réforme de l’éducation, qui vise à en faire un canal d’excellence, en particulier pour les langues. Cependant, certains cours de formation postdoctorale sont intéressés par les profils littéraires, et ouvrent volontiers leurs portes à eux. C’est le cas par exemple de ScienceSpo Paris, qui a même créé un concours spécifique aux Bachelors L : le commentaire de la littérature.

Bac S ou ES pour son orientation en deuxième ?

Une question vient souvent des étudiants que nous suivons en deuxième classe pendant le stage intensif. Faites le bon choix plateau S ou ES. Comment puis-je savoir quel diplôme choisir d’ adhérer, par exemple, à une école de commerce ou à une école d’ingénierie ? Y a-t-il une stratégie plus rémunérante qu’une autre à adopter ? Par exemple, quel plateau choisir ? Plateau S puis prepa HEC voie ECS ou plateau ES puis prepa HEC piste ECE, quelle est la meilleure chaîne pour revenir à HEC ? Pour choisir un plateau , certains sont basés sur la facilité d’orientation plus que par le goût d’un matériau, chacun définira ses priorités. En tout état de cause, aller à S ou ES est un choix personnel.

Plateau S difficile ou pas ?

Il est communément admis que le Bac S est le plus difficile pour les raisons mentionnées ci-dessus, domaines d’études couvrant des sujets scientifiques mais aussi plus littéraires. Le profil des étudiants « forts » qui entrent dans ce secteur et le rendant plus compétitif. Cependant, les taux de réussite à Bac S ne sont pas inférieurs à ceux des autres baccats, donc si vous êtes accepté dans la section S, c’est parce que les enseignants estiment que votre niveau le permet.

Plateau S ou ES le plus dur ?

Sans aucun doute, si vous êtes passionné par la science, le diplôme S semblera nécessairement plus simple. Si, par contre, vous avez choisi ce secteur dans une stratégie, alors vous pourriez être moins motivé.

Prochain épisode de la série #jechoisismafiliere, un accent sur le secteur ES, souvent mal compris par les lycéens et les parents, surtout pendant l’orientation en 2nde.

ARTICLES LIÉS